Utilisation du logo

Nous vous rappelons que le logo de l’UIC est une marque déposée auprès de l’INPI appartenant à l’UIC.
Son utilisation sans autorisation est strictement interdite. Le seul document sur lequel peut apparaître le logo UIC correspond à l’attestation d’habilitation.

Une entreprise certifiée système commun Mase-UIC n’est donc pas autorisée à utiliser de quelque manière que ce soit le logo de l’UIC pour s’en prévaloir.
Vous pouvez, par contre, apposer la mention "entreprise extérieure certifiée système commun Mase UIC" sur vos courriers.

Habilitation/certification des entreprises extérieures

Santé, sécurité, environnement

L'accord complémentaire sur la sécurité du 4 juillet 2002, signé entre l'UIC et des organisations de salariés, prévoit que les entreprises extérieures intervenant habituellement en construction, maintenance et logistique sur des installations classées Seveso "seuil haut", doivent être habilitées par un organisme extérieur

Cette habilitation s'obtient après un audit conduit selon les modalités du système commun Mase-UIC depuis le 1er septembre 2008.
La liste des entreprises certifiées système commun Mase-UIC est accessible via le lien suivant : www.mase.com.fr, et via un mot de passe qui vous sera transmis par votre administrateur Mase régional après adhésion auprès de l’association régionale.

 

Formation générale des personnels d'entreprises extérieures

Les personnels d’entreprises extérieures qui désirent suivre la formation de sensibilisation aux risques présents dans les industries chimiques et pétrochimiques doivent, pour que cette formation soit reconnue par les entreprises utilisatrices, s’adresser à un organisme de formation et à un ou des formateurs répondant au cahier des charges DT 40, disponible auprès de Chimie promotion ou de votre UIC régionale.

Ces organismes et ces formateurs sont labellisés par l’UIC régionale de la région dans laquelle ils interviennent. Cette formation est reconnue entre les différentes régions.
Vous trouverez ci-après la liste des organismes.