Actualités

Etude Cefic - Oxford Economics : Compétitivité de l’industrie chimique en Europe

28/11/2014 - Economie et statistiques

Jean-Pierre Clamadieu, président du Cefic vient de dévoiler, à l’occasion d’une conférence de presse, une nouvelle étude portant sur la compétitivité de l’industrie chimique en Europe.

Ce rapport intitulé « Evolution of competitiveness of the European chemical industry : historical trends and future prospects » a été commandé par le Cefic au cabinet Oxford Economics. Se basant sur une analyse de l’évolution des parts de marché à l’exportation de l’industrie chimique, le rapport confirme que la diminution de la part de marché observée au cours des vingt dernières années est davantage due à une baisse de sa compétitivité qu’à une croissance plus lente de ses marchés à l’exportation.

Par secteur, l’analyse démontre que l'érosion de la compétitivité des exportations est principalement attribuable à la pétrochimie et à un degré moindre aux polymères.

D’après l’approche économétrique d’Oxford, l'intensité de R&D, les prix de l'énergie et le taux de change ont été identifiés comme des facteurs de perte de compétitivité, avec notamment des prix plus bas de l’énergie et des matières premières aux Etats-Unis et en Arabie Saoudite. La hausse des coûts du travail est aussi associée à la dégradation de la compétitivité, mais avec un impact moindre.

Une des causes de cette érosion réside dans le coût élevé de l’énergie en Europe. Parmi les solutions esquissées pour renverser cette tendance à la baisse des exportations et regagner des parts de marché, l’étude prône la mise en place d’une politique énergétique européenne coordonnée ainsi que des investissements dans la R&D.  

En conclusion, le Cefic recommande une série de mesures pour améliorer la compétitivité du secteur, sa croissance et l’emploi en Europe :

  • S’appuyer sur une politique énergétique européenne coordonnée et compétitive ;
  • Mettre en place une politique du changement climatique compatible avec la compétitivité du secteur ;
  • Favoriser une politique de l‘innovation plus orientée vers l’industrialisation et la croissance ;
  • Stabiliser le cadre législatif et favoriser les études d’impact des nouvelles règlementations ;
  • Encourager la libéralisation des échanges ;
  • Sécuriser l’accès aux matières premières et faciliter l’émergence des nouvelles sources (bio-matériaux) ;
  • Encourager l’acquisition des compétences et la mobilité des personnes ;
  • Développer les infrastructures logistiques.

Consulter la synthèse de l’étude : « COMPETITIVENESS OF THE EUROPEAN CHEMICAL INDUSTRY : How to regain ground in the global market »

Télécharger le rapport publié par l'UIC : Des mesures urgentes pour sauver la compétitivité de la chimie en France (Contenu réservé aux adhérents)

Facebook