Actualités

L’UIC met en ligne sa page REACH 2018

29/09/2016 - Reach

Afin d’aider les entreprises à se mettre en conformité avec le règlement REACH pour l’échéance de 2018, l’UIC propose une page dédiée sur son site internet : REACH 2018.

Cette nouvelle page REACH 2018  permet d’identifier rapidement qui est concerné par REACH et qui est concerné par l’échéance de 2018, ainsi que les principales étapes de l’enregistrement REACH.

Quelques 25 000 substances produites ou importées entre 1t et 100t par an devraient être enregistrées avant le 31 mai 2018, conformément au règlement européen REACH. L’ECHA attend jusqu’à 70 000 dossiers d’enregistrement pour cette troisième échéance. Cette étape est un défi de taille pour les entreprises de la chimie et en particulier les PME qui pourraient représenter jusqu’à 40% des déclarants pour cette dernière échéance.

Le rapport des statistiques d’enregistrement de l’ECHA, paru en septembre dernier, indique que plus de 3500 substances ont été enregistrées dans le cadre de la troisième échéance, représentant près de 6 700 enregistrements, parmi lesquels 70 % ont été réalisés pour des importations. Selon ce rapport, les PME ne représentent que 15 % des déclarants pour l’échéance de 2018. 14 400 substances ont déjà été enregistrées depuis l’entrée en vigueur de REACH, représentant plus de de 55 000 enregistrements, dont 50 à 60 % concernent des importations.

A 20 mois de l’échéance, beaucoup d’entreprises, et en particulier les PME, sont face à la décision stratégique d’enregistrer ou non certaines substances. En effet, de faibles volumes produits, le manque de visibilité pour leur marché, rendent incertaine la rentabilité d’une telle décision. Plusieurs fédérations de l’industrie aval ont mentionné leur grande difficulté face au défaut de positionnement de certains fournisseurs de substances concernant leur intention d’enregistrement. 

L’UIC rappelle que cette question relève avant tout d’une relation commerciale, souvent contractuelle, entre le fournisseur et ses clients, et en aucune façon d’une obligation réglementaire.

Les adhérents de l’UIC peuvent inviter leurs clients qui souhaitent obtenir des réponses sur leurs intentions d’enregistrer, à les contacter directement, afin de discuter et, le cas échéant, de négocier des modifications de contrats dans le but de trouver des solutions pour accompagner l’échéance d’enregistrement de REACH 2018.

Un courrier type a été rédigé par l’UIC et est disponible sur demande auprès de Marie Zimmer (mzimmer[at]uic.fr).

Facebook