un site

Voir aussi...

Accédez aux autres rubriques sur les enjeux de la chimie durable :

Retrouvez aussi les actualités :

Chimie du végétal

Innovation

L’Association Chimie Du Végétal (ACDV) a pour vocation de réunir les acteurs économiques majeurs des agro-industries, de la chimie et de leurs industries clientes en aval, qui s’engagent dans le développement industriel de la chimie du végétal en France et en Europe. Elle vise à favoriser le développement des intermédiaires chimiques d’origine végétale. Il s’agit des molécules chimiques d’origine végétale entrant dans la composition de produits chimiques finis.

L’UIC, Membre fondateur de l’ACDV

Une association au service des industriels de la filière chimie du végétal

Il est stratégique pour l’industrie chimique en France de diversifier ses matières premières durablement et d’aller vers plus d’autonomie dans ses approvisionnements. Compétitivité, durabilité et disponibilité guident nos pas.

Dans ce contexte, la montée en puissance de la chimie du végétal est un élément de réponse à ce besoin et s’inscrit dans une dynamique d’économie circulaire de toute l’industrie chimique.

En France, où l’agriculture et l’industrie chimique sont deux forces de l’économie, c’est avec conviction que les acteurs de la filière chimie du végétal  s’engagent à diversifier  les matières premières de l’industrie chimique, dans le respect de l’équilibre des usages de la biomasse. Réalité industrielle, avec un fort potentiel de développement, la chimie du végétal crée de l’emploi durable.

De cette vision et de cette volonté est née l’Association Chimie du Végétal (ACDV) en 2008, initiative industrielle encore unique à ce jour car elle représente et porte la voix de toute une filière, de l’amont à l’aval,  auprès des plus hautes instances administratives. Près de 50 membres composent à présent l’association.

L’ACDV s’est donné comme objectif de faire de la chimie du végétal un fer de lance de l’économie durable.  Sa mission consiste ainsi à proposer et créer des conditions industrielles, économiques et politiques favorables au développement de cette filière, dans le cadre d’une agriculture et d’une chimie compétitives, responsables et durables.

Organisée autour d’un conseil d’administration, d’un bureau et de 6 groupes de travail, l’ACDV favorise  le dialogue de la filière chimie du végétal via des évènements et des  groupes d’experts (GE) : réglementations et incitations, normalisation, analyses de cycle de vie, biopolymères, intelligence économique, communication.

L’UIC est partenaire de l'évènement de l’ACDV : Plant Based Summit.
Cet évènement est pour l’industrie chimique en France un vecteur d’accélération à la fois pour l’approvisionnement amont et la distribution avale de produits biosourcées. La chimie du végétal est une des 4 mutations de l’industrie chimique annoncées dans l’étude « Mutations économiques dans le domaine de la Chimie » publiée en 2010 avec l’aide de l’UIC par le pôle interministériel de prospective et d'anticipation des mutations économiques (PIPAME).

Facebook