LE BULLETIN ECONOMIQUE

Padlock

Bulletin économique n°40 - 1er trimestre 2017

Contenu réservé aux adhérents. Connectez-vous !

Padlock

Bulletin économique n°37 - 2ème trimestre 2016

Contenu réservé aux adhérents. Connectez-vous !

Padlock

Bulletin économique n°38 - 3ème trimestre 2016

Contenu réservé aux adhérents. Connectez-vous !

Padlock

Bulletin économique n°39 - 4ème trimestre 2016

Contenu réservé aux adhérents. Connectez-vous !

Résumé en 15 slides

Padlock

Bulletin économique n°40 Graphiques

Contenu réservé aux adhérents. Connectez-vous !

Synthèse

Economie et statistiques

Croissance soutenue de la chimie en France début 2017

La production de l’industrie chimique en France a enregistré une croissance de 1,7 % en volume sur les quatre premiers mois de 2017 par rapport à la même période de 2016, malgré un début d’année en repli.

D’après l’enquête de conjoncture de l’Insee réalisée en mai 2017, les chefs d’entreprises sont confiants sur l’activité à court terme.

L’ensemble des résultats de la chimie en France et en Europe sur les premiers mois 2017 sont présentés dans le bulletin économique de juin 2017

Tableau de bord de l’industrie chimique en France (yc chimie fine pharma.)

Évolution 1T17/4T16 1T17/1T16 4 mois 2017/
4 mois 2016
Production, en volume -1,6% 0,5% 1,7%
Exportations, en valeur 15,6% 7,3% 6,2%
Importations, en valeur 16,3% 9,0% 8,0%
Solde en Mds€   2,5 (2,7 en 2016)

Sources : Insee, Douanes, exploitation UIC

Dynamiques de croissances sectorielles différentes

Un écart de rythme de croissance se creuse entre les activités de la chimie minérale et de la chimie fine pharmaceutique, déjà en contraction en 2016, et les autres activités que sont la chimie organique, les spécialités chimiques et les savons, parfums, produits d’entretien. Les croissances de ces dernières accélèrent par rapport à 2016.

Une balance commerciale stable

L’excédent commercial des échanges de produits chimiques à fin avril 2017 ressort à un niveau proche de celui de l’an passé, soit 2,5 milliards d’euros (contre 2,7 milliards d’euros en 2016). Il a été pénalisé par des importations soutenues de produits pharmaceutiques de base début 2017.

Les autres activités de la chimie ont bénéficié de l’amélioration de la conjoncture en Europe et dans les pays tiers, et ceci dans un contexte de taux de change de l’euro toujours favorable, ce qui a tiré les exportations (+6,2 % en valeur par rapport à la même période de 2016).

Une perspective 2017 favorable

Les chefs d’entreprises se montrent confiants à court terme encouragés par des carnets de commandes en hausse et des niveaux de stocks de produits finis en recul.

Pour en savoir plus, télécharger notre Bulletin Économique.

Facebook